Decathlon donne une seconde vie à votre vélo

Decathlon donne une seconde vie à votre vélo

La chaîne de magasins de sport passe à la vitesse supérieure avec un ambitieux projet de durabilité

Decathlon va encore plus loin avec une ambitieuse histoire de durabilité. Après une période d'essai réussie, la chaîne de magasins va proposer des vélos d'occasion dans différents magasins. Cette initiative s'inscrit dans la vision consistant à rendre le sport accessible, mais aussi dans le cadre d'un ambitieux projet d'avenir bien plus vaste.

Avec le projet « tweedehands/seconde vie », Decathlon veut racheter des vélos relativement récents dont on ne se sert plus pour les réparer et les proposer à nouveau à la vente en magasin. Le projet revêt ainsi un objectif double : le consommateur achète un vélo de qualité à petit prix, ce qui permet d'éviter que ce dernier ne se perde dans la filière des déchets. 

« L'heure est venue de proposer ce projet », déclare Thomas Lejeune de Decathlon. « Les gens achètent de plus en plus d'occasion, pour des considérations tant économiques qu'écologiques. 7 millions de vélos sont en circulation en Belgique. Cela représente encore certainement un grand potentiel pour vraiment faire la différence, tant pour le consommateur que pour l'environnement. En tant que chaîne de magasins de sport avec un public vaste, nous voulons prendre nos responsabilités et aider à faire bouger les choses. Il s'agit là d'une nouvelle étape dans notre histoire de durabilité globale. »

Ce projet est actuellement déployé à Evere, Anderlecht, Namur, Gand, Wavre, Courtrai, Charleroi, Châtelineau, Arlon, La Louvière, Mons, Tournai, Alleur, Bruges, Roulers et Lochristi. Avec déjà 200 vélos vendus, on peut parler de succès. S'y ajouteront encore : Hasselt, Anvers, Hannut, Verviers, Belle-Île et, à long terme, autant de magasins que possible partout en Belgique. Tous les types de vélos entrent en ligne de compte (électriques, de course, d'enfant, de ville, pliables...). À condition qu'ils proviennent de chez Decathlon (marque B'Twin, Rockrider, Van Rysel, Triban…).

Thomas Lejeune : « Vous pouvez bien entendu revendre votre vélo de particulier à particulier, c'est votre droit. Mais nous allons encore plus loin en proposant une garantie à vie sur le cadre et d'un an sur les pièces. Nous adoptons également une procédure claire et très simple : vous nous envoyez une photo accompagnée d'une brève description et Decathlon vous propose un prix de rachat. Vous apportez le vélo dans un magasin Decathlon près de chez vous et nous vous donnons un bon d'achat de la valeur convenue. »

Cadre bien plus vaste
Thomas Lejeune: « Chez Decathlon, la durabilité ne se limite pas à quelques actions écologiques, elle fait partie intégrante de notre mission et de notre stratégie. Après avoir repensé la production et le transport, nous misons pleinement sur l'intégralité du cycle de vie de tous nos produits, afin qu'ils ne doivent plus jamais finir dans un parc à conteneurs. Nous passons donc à une économie circulaire, qui se traduit dans notre politique de durabilité. »

 

À propos de Decathlon :
Decathlon Belgique fait partie du groupe français Decathlon, fondé en 1976 et ayant pour mission de « rendre les produits sportifs accessibles au plus grand nombre d’utilisateurs. » Fidèle au principe du « sport abordable », Decathlon développe et commercialise des articles de sport de marques connues et de marques propres (Kipsta, Aptonia, Artengo, B’TWIN, Caperlan, Domyos, Fouganza, Geologic, Geonaute, Inesis, Kalenji, Nabaiji, Newfeel, Orao, Oxelo, Quechua, Simond, Solognac, Tribord, Wed’ze). La chaîne Decathlon est active en Belgique depuis 1997 et y possède actuellement 36 points de vente et un centre logistique.

Pour plus d'informations:
Decathlon
I Thomas Lejeune I +32 478 32 09 58 I thomas.lejeune@decathlon.com
RCA
I Kirsten Van de Werf I +32 492 12 77 54 I kirsten@rca.be I www.rcapress.be

GREEN